Ven 24 Mars 2017 - 00:00:00







55ème Réunion du Conseil de l’ARSO : Le Ministre Ernest Gwaboubou ouvre les travaux à Douala
Mis en ligne le 28 Nov 2016 par, Administrateur

Tout a commencé à 9h avec le mot de bienvenue du Délégué du gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala. Le Dr fritz Ntonè Ntonè a présenté la capitale économique du Cameroun  comme une ville cosmopolite qui continue de garder sa légendaire réputation de ville d’accueil  et d’hospitalité pour les visiteurs et les investisseurs. Il a souhaité la bienvenue à toute la famille africaine de la normalisation et plein succès à leurs travaux.

Organisateur de ces assises, le Directeur Général de l’Agence des Normes et de la Qualité M. Charles Booto à Ngon est revenu sur le rôle joué par le Cameroun au sein de l’Arso en tant que membre actif et membre du Conseil ayant assuré la Vice-présidence de 2012 à 2016. C’est à ce titre qu’il agit comme une plate-forme pour l’échange des informations sur la normalisation et le commerce ; sans oublier l’échange des informations entre les membres de l’Arso et les parties prenantes.

Les activités de normalisation étant encore embryonnaires dans plusieurs pays africains, le Directeur Général de l’Anor a souhaité que la stratégie 2017-2022 qui sera adopté au cours des échanges soit une opportunité pour relever plusieurs défis : mise à niveau des capacités de tous les pays africains, élaboration des normes régionales harmonisées et sensibilisation des chefs politiques pour l’utilisation effective des normes disponibles.

Représentant le gouvernement de la République, le Ministre de l’Industrie, des Mines et du Développement Technologique M. Ernest Gwaboubou a déclaré que les membres de l’Arso sont réunis à Douala au moment où l’Afrique est concentrée sur la mise en œuvre de l’Agenda 2065, véritable feuille de route pour aboutir à une transformation socio-économique positive de l’Afrique dans un demi-siècle.

Lorsqu’ils se pencheront sur le plan stratégique 2017-2022, le Ministre Ernest Gwaboubou leur a demandé de dresser un état des lieux de la normalisation en Afrique et d’examiner les voies et moyens visant à accroitre la contribution de l’Arso aux objectifs de développement durable du continent. Il s’agit de se mettre ensemble pour faire face à la concurrence en créant un marché commun. Il faut souligner qu’entre ces différentes prises de parole, le Secrétaire Général de l’Arso, le Dr Hermogène Nsengimana et la présidente de cette organisation le Dr Eve Gadzikwa ont présenté la situation de planification actuelle et future de l’Arso et les raisons pour lesquelles les dirigeants africains doivent soutenir le développement de la normalisation de l’Afrique vu ici comme l’un des leviers à actionner pour les pays qui tardent à l’intégrer comme un facteur de compétitivité pour leur économie.

Le Préfet du département du Wouri Naseri Paul Bea, le Secrétaire Exécutif du Gicam  Alain Blaise Batongué et les autorités de maintien de l’ordre ont pris part à cette cérémonie d’ouverture.

PRESENCE REMARQUEE DE L’AGENCE DES NORMES ET DE LA QUALITÉ À PROMOTE 2017

Mis en ligne le 14 FĂ©v 2017

Le Salon International de l’entreprise a officiellement ouvert ses portes le 11 fĂ©vrier 2017.  Pendant une semaine, plus d’un millier d’entr…

Lire la suite »

Management des projets, programmes et portefeuilles : Le « CM3P » a ses premiers membres

Mis en ligne le 07 DĂ©c 2015

La promotion de la normalisation et de la dĂ©marche qualitĂ© s’invite dans le processus de maturation et de gestion des projets et programmes…

Lire la suite »

20ème Session du Comité FAO/OMS de coordination pour l’Afrique (CCAFRICA)

Mis en ligne le 07 Jan 2013

En rapport avec les dispositions pertinentes relatives aux obligations respectives du Gouvernement de la RĂ©publique du Cameroun et de l’Orga…

Lire la suite »


© Copyright 2017 - ANOR