Sam 18 Août 2018 - 00:00:00







Campagne sur la normalisation, L’ANOR fait le plein à Bertoua
Mis en ligne le 12 Mar 2015 par, Administrateur

L’équipe conduite par Charles Booto à Ngon a déposé ses valises les 04 et 05 mars 2015 à Bertoua dans le cadre de la deuxième étape de la tournée d’information et de sensibilisation  dans les dix régions de la République.

La salle de banquet de l’hôtel Mansa de Bertoua s’est avéré étroite pour accueillir l’ensemble des opérateurs économiques de la région de l’Est, les chefs d’entreprises, les représentants des administrations publiques, les associations en charge de la protection et de la défense des droits des consommateurs et tout le gratin politique de cette aire géographique à savoir les députés, les sénateurs et autres élus locaux. Tout ce beau monde a massivement répondu présent à l’appel de l’Anor dans le cadre de la deuxième étape de la campagne  d’information et de sensibilisation sur la normalisation.

Discours

La cérémonie présidée par le Gouverneur de la Région de l’Est M. Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a connu deux volets. Une phase protocolaire réservée aux discours avec comme premier orateur le Délégué du gouvernement près la communauté urbaine de Bertoua M. Dieudonné Samba. Le premier citoyen de la ville en a profité pour présenter sa métropole : une ville émergente, une terre d’hospitalité qui regorge de nombreuses matières premières au service des industries locales et celles du reste du monde.

De cette allocution, l’on retiendra également le dynamisme des populations du Soleil Levant qui fondent beaucoup d’espoir sur cette campagne ; raison pour laquelle le Délégué du Gouvernement a remercié le Chef de l’Etat pour l’initiative qu’il a prise en créant l’Agence des Normes et de la Qualité. Et c’est tout naturellement que les mêmes remerciements ont été formulés à l’adresse du Directeur Général de l’ANOR Charles Boniface Botoo à Ngon et son équipe pour le travail abattu au quotidien pour assurer le respect des normes et la promotion du label qualité au Cameroun.

La deuxième intervention de cette phase protocolaire  aura été celle du Directeur Général de l’Anor. Charles Booto à Ngon est revenu sur les missions de l’Agence et de la Qualité qui se résument à l’adoption et l’homologation des normes, le respect de celles-ci et la promotion du label qualité. Il a d’ailleurs saisi cette occasion pour rappeler aux séminaristes que l’Anor n’est pas ce gendarme qui fait des descentes dans les marchés et joue le rôle d’arbitre dans des batailles commerciales. Il s’agit plutôt pour cet établissement parapublic de répondre aux aspirations légitimes des consommateurs en vue de garantir la santé des populations et préserver leur environnement. Poursuivant son allocution, le Dg de l’Anor a précisé que sa mission et celle de son équipe consistent avant tout à la mise en œuvre du programme économique du Président de la République qui a décidé d’arrimer le Cameroun dans la modernité en faisant des normes un vecteur de progrès et de transfert des technologies. Un défi qui se relève au quotidien avec 60 Comités Techniques déjà mis en place dans tous les secteurs d’activités et plus de 1500 normes élaborées depuis 2015.

Dans le domaine de la coopération, l’Anor a signé des conventions de partenariat avec certaines entreprises de la place dont le FEICOM, l’ARSEL, CHOCOCAM, pour ne citer que celles là. L’objectif visé ici étant la promotion de la démarche qualité. C’est le discours de circonstance du gouverneur de la région de l’Est qui a bouclé cette phase dite protocolaire.

Exposés

Quatre au total préparés et présentés par les responsables de l’Anor. Dans ce registre, le premier exposé « L’Anor et ses missions » a été présenté par Mme Nathalie Noah, Directeur des normes. Elle est revenue sur l’architecture de l’Anor pour présenter les éléments de sa gouvernance et les objectifs prioritaires qui fondent son action. Elle a également entretenu l’auditoire sur le processus d’élaboration des normes par les Comités Techniques.

Quant au deuxième exposé conjointement présenté par le Dr Jean Blaise Mani, Directeur de la Certification et Denis Léonard Piedjou ci-devant Conseiller Technique n°2 et dont le thème portait sur « La contribution des normes dans l’amélioration du service public », les exposants ont démontré qu’en élaborant des normes et en les respectant, il est possible de juguler des phénomènes tels que la corruption, le laxisme et l’incivisme.

Le troisième exposé portait sur « La contribution des normes à la compétitivité du secteur privé ».Il a été présenté par M Guy Aimé Fondja, chef de la Cellule de la Coopération, des Veilles et de la Prospective. Dans cet exposé, il aura été question d’expliquer aux séminaristes pourquoi il est urgent pour les entreprises de s’arrimer aux normes et promouvoir le label qualité si elles veulent affronter la concurrence. Dans certains pays comme la France,  l’Angleterre, l’Allemagne et le Canada, le respect des normes a permis de consolider le taux de croissance. Pour ce qui est du cas spécifique de l’Allemagne, cette contribution est de 20 %, a-t-il précisé.

Le quatrième et dernier exposé était relatif à « La contribution des normes dans l’amélioration des conditions de vie des populations ». Emmanuel Chesami Mbah, le directeur de la Promotion et de la Formation et M Abessolo Monefong, administrateur à l’Anor et représentant du ministère du Commerce animaient ce thème. Ici, l’exemple du whisky en sachet a meublé les débats. Un exemple retenu pour montrer la dangerosité de ce produit interdit par l’Anor. Un délai de 24 mois a été accordé aux opérateurs de ce secteur pour écouler les stocks existants.

La clôture du 4e et dernier exposé ouvrait pour ainsi dire la voie aux échanges. Les préoccupations ont tourné autour des huiles végétales, les normes sur les véhicules d’occasion, les normes sur les organismes délivrant les visites techniques  d’automobiles, celles sur le service public etc. C’est à la suite de cet exercice que la cérémonie, qui avait débuté à 10h30, s’est achevée sur une note de satisfaction générale avec notamment les encouragements du gouverneur. Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a apprécié la richesse des exposés et a formulé le vœu de voir les séminaristes s’approprier effectivement les contenus desdits exposés. Douala, capitale économique du Cameroun et ville des affaires, accueillera la quatrième étape de cette tournée.

Pan-African Project Management Conférence : L’appel du DG de l’ANOR aux agences africaines de normalisation

Mis en ligne le 31 Mai 2017

Charles Booto Ă  Ngon leur demande d’adopter de bonnes pratiques en matière de management des projets. C’était le 26 mai dernier au Palais…

Lire la suite »

5ème concours continental de dissertation sur la normalisation : Résultats des présélections nationales

Mis en ligne le 05 Avr 2018

CLASSEMENT DES PRESELECTIONS NATIONALES DU 5ème CONCOURS CONTINENTAL DE DISSERTATION SUR LA NORMALISATION…

Lire la suite »

Prise de contact : Ernest Gbwaboubou à l’ANOR

Mis en ligne le 14 Jan 2016

Le ministre de l’Industrie, des Mines et du DĂ©veloppement Technologique fait le tour du propriĂ©taire des structures placĂ©es sous sa tutelle…

Lire la suite »


© Copyright 2018 - ANOR