Jeu 27 Juillet 2017 - 00:00:00







Comité Miroir national sur les produits alimentaires : L’ANOR plante le décor de sa mise en place
Mis en ligne le 07 DĂ©c 2015 par, Administrateur

La réunion relative au démarrage des travaux du Comité Miroir national sur les produits alimentaires vient de se dérouler à Yaoundé. Après plus de deux heures de travaux, d’importantes recommandations ont été faites.

Quatre grandes articulations ont ponctué cette phase de lancement. A savoir : le mot de bienvenue du Directeur Général adjoint, la présentation du fonctionnement des Comités Miroirs, l’importance des normes dans le secteur agroalimentaire et les échanges.

S’agissant de la première articulation, Mme Chantal Andely a invité les parties prenantes, les membres de la société civile ainsi que tous les participants à faire bloc autour de ce projet afin qu’ensemble, ils puissent participer au développement et à la croissance économique du Cameroun. Intervenant à la suite du représentant du Directeur Général, M. Kegueni Paul Aimé, point focal ANOR du Comité Technique 48, s’est étendu sur le rôle, la composition et les missions d’un Comité Miroir.

Ce qu’il faut retenir de son exposé, c’est qu’un Comité Miroir est un groupe de travail constitué d’experts dans des domaines bien précis. Il est chargé de porter la voix d’un pays au niveau mondial dans le cadre des travaux internationaux de normalisation. Il s’agit donc ici de valoriser l’expertise camerounaise sur le plan national et international et de promouvoir la mise en place d’une stratégie nationale de développement durable.  A ce jour, l’ANOR compte en son sein 4 comités miroirs dont la durée du mandat est de 02 ans renouvelables. Il s’agit du :

  • Comité miroir sur le cacao durable (CNCD) ;
  • Comité miroir sur l’électrotechnique (CEN) ;
  • Comité miroir sur le management anticorruption ;
  • Comité technique sur le management des projets, programmes et portefeuille, CM3P.

Présenté par Mme Sukam Laure, Point Focal comité technique NESTLE, le deuxième exposé s’est focalisé sur l’importance des normes et le rôle capital que joue ISO dans l’harmonisation de celles-ci. L’exposant a montré la différence fondamentale qui existe entre les normes ISO et Codex Alimentarus. D’après son explication, les premières sont libérales alors que chez Codex Alimentarus, elles sont d’application obligatoire.

Cette première réunion s’est achevée par une série de recommandations parmi lesquelles on peut relever la nécessité de mettre sur pied un comité miroir national sur les produits alimentaires.

En marge de la 22ème AG de l’ARSO : Ces femmes qui facilitent les activités de normalisation en Afrique

Mis en ligne le 08 Jui 2016

Elles ont Ă©tĂ© Ă  l’honneur au cours de l’édition 2016 de la JournĂ©e Africaine de la Normalisation. Reconnaissance faite lors de son intervent…

Lire la suite »

20ème Session du Comité FAO/OMS de coordination pour l’Afrique (CCAFRICA)

Mis en ligne le 07 Jan 2013

En rapport avec les dispositions pertinentes relatives aux obligations respectives du Gouvernement de la RĂ©publique du Cameroun et de l’Orga…

Lire la suite »

Charles BOOTO Ă  NGON Ă  Douala

Mis en ligne le 04 Avr 2016

Une forte dĂ©lĂ©gation de l’Agence des Normes et de la QualitĂ©, conduite par son Directeur GĂ©nĂ©ral, vient d’effectuer une visite de trois…

Lire la suite »


© Copyright 2017 - ANOR