Mar 30 Mai 2017 - 00:00:00







Evaluation du premier semestre de la mise en Ĺ“uvre du PECAE
Mis en ligne le 27 Avr 2017 par, Administrateur

Les assises du comité de pilotage du Programme d'Evaluation de la Conformité avant Embarquement des marchandises importées en République du Cameroun-PECAE se sont tenues à Yaoundé. L'évaluation de la feuille de route six mois après le lancement de ce programme gouvernemental était au menu des travaux.

Le 31 août 2016, le Programme d'Evaluation de la Conformité Avant Embarquement des marchandises importées en République du Cameroun démarrait ses activités à travers deux principales voies d'expédition. Les composantes aérienne et maritime étaient pour ainsi dire ciblées en priorité par ce programme gouvernemental qui vise prioritairement la protection du tissu industriel national à travers la consolidation et la maîtrise du processus de fabrication des produits importés et la protection sanitaire des consommateurs au moyen d'un accès facile aux produits conformes et de bonne qualité.

Six mois après le démarrage de ce gigantesque chantier, il aura été question pour son comité de pilotage d'évaluer les forces, les faiblesses et les opportunités de ce programme et de proposer des correctifs éventuels.

Les travaux qui ont duré presqu'une journée auront permis de feuilleter les bilans technique et administratif du PECAE tel que présenté par Nathalie Noah, ci-devant directrice des normes à l'Agence de Normes et de la Qualité et Vice-président du Groupe Technique Pecae.

De ce volumineux document, il ressort qu'en six mois d'activité, le PECAE affiche un bilan de 293 entreprises importatrices recensées et environ 800 produits auxquels ont été opposées 123 normes d'application obligatoire. Près de 1900 attestations de conformité ont été reçues au cours de ladite période et à peu près 1800 certificats de conformité délivrés à ce jour.

Ce bilan somme toute flatteur a été rendu possible grâce à l'entregent de deux partenaires techniques que le gouvernement a bien voulu associé au programme. Il s'agit de la Société Générale de Surveillance, SGS, et Intertek. Toutefois, les performances du PECAE au terme du premier semestre de sa mise en œuvre n'auront pas été un long fleuve tranquille. Au nombre des difficultés rencontrées, il aura été relevé l'indisponibilité des procédures particulières et notamment celles régissant les produits chargés en haute mer, l'indisponibilité d'une partie des protocoles d'inspection, un système de gestion des risques non finalisé, un système de pilotage des activités du programme non finalisé, la détection des produits non soumis au programme sur certaines attestations de conformité et des tentatives de contournement du PECAE par certains importateurs véreux qui font venir au Cameroun des cargaisons multiples dont les valeurs sont inférieures à deux millions et soumis plutôt au contrôle du ministère du Commerce.

Par ailleurs, les délestages récurrents et la mauvaise qualité de la connexion internet au Cameroun apparaissent désormais comme des forces rétrogrades du PECAE. Pour endiguer ces pesanteurs et optimiser les performances du programme, des correctifs ont été proposés par les participants. Ceux-ci seront portés à brève échéance à l'attention du Premier ministre, Chef du gouvernement pour arbitrage.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Mis en ligne le 18 DĂ©c 2015

Dans le cadre de la rĂ©alisation des Missions d’évaluation de la conformitĂ© des produits, processus et systèmes en vue de leur certificat…

Lire la suite »

Fiches et formulaires à télécharger

Mis en ligne le 27 FĂ©v 2015

Fiches et formulaires à télécharger à la Direction de la Certification

Lire la suite »

Liste des entreprises ayant obtenu au moins un Certificat Produit au cours de l’annĂ©e 2013

Mis en ligne le 26 DĂ©c 2013

Liste des entreprises ayant obtenu au moins un Certificat Produit au cours de l’annĂ©e 2013…

Lire la suite »


© Copyright 2017 - ANOR