Ven 21 Septembre 2018 - 00:00:00








Face Ă  la presse : Les grandes annonces de Charles Booto Ă  Ngon
Mis en ligne le 12 Mar 2015 par, Administrateur

Le Directeur Général de l’Agence des Normes et de la Qualité a rencontré les journalistes le 02 mars 2015. La normalisation, la certification et les chantiers de l’Anor était au menu de cet échange.

La communication du Directeur Général de l’Agence des Normes et de la Qualité, qui était pour la circonstance entouré de ses plus proches collaborateurs, est intervenue dans un contexte particulier marqué par une vive polémique portée sur la place publique. Il s’agit  des contestations faites par une certaine association des transformateurs des produits oléagineux au sujet de la commercialisation au Cameroun de l’huile végétale Jadida. Une controverse qui éclate au moment ou l’Anor vient de réussir le pari de la densification du portefeuille camerounais des normes porté de 300 en 2011 à 1708 normes en 2015. Une embellie managériale renforcée par plus de 800 avis de vérification documentaire ouvrant ainsi  la voie à l’importation. Dans cette dynamique constructive,  il faut ajouter la mise en chantier du nouvel édifice qui accueillera bientôt les équipements du futur laboratoire métrologique à vocation sous-régionale destiné à optimiser les prestations de l’Anor.

Une mission de service public

L’économie du propos introductif de Charles Boniface Booto à Ngon aura renseigné l’auditoire sur l’ensemble des missions de l’Agence dont les principales sont entre autres : la contribution de l’institution à l’élaboration et l’homologation des normes dans tous les secteurs de l’économie (BTP-Agroalimentaire-métallurgie-produits pétroliers etc.), la certification des produits et systèmes, la promotion de la démarche qualité auprès des organismes publics et privés et des actions visant la santé des Camerounais et la protection de leur environnement.

A en croire le conférencier, l’ANOR représente le Cameroun dans au sein des organisations internationales de normalisation (ISO, ARSO, AFNOR, BNQ, CEL, CODEX ALIMENTARIUS etc). Il n’a d’ailleurs pas fait mystère de la détermination qui est celle de l’entreprise qu’il dirige de booster le portefeuille des normes nationales à 5000 d’ici à 2018. Toutefois, précise-t-il, la mission de surveillance des marchés échoit au ministère du Commerce car, les normes sont faites pour être appliquées.

Une passe d’arme

L’abondante actualité à l’ANOR aura préoccupé les professionnels des médias qui ont fait en grand nombre le déplacement de l’hôtel Azur situé au quartier Bastos où se déroulait cette conférence de presse. A toutes leurs préoccupations, des réponses précises ont été apportées par les responsables de l’ANOR; notamment ce qu’il convient désormais d’appeler « L’affaire Jadida » qui défraie la chronique. Charles Botoo à Ngon est resté ferme et constant dans ses prises de position : l’huile Jadida ne représente aucun danger pour la santé des consommateurs.

Dans le sillage de cette controverse, le Directeur général de l’ANOR a annoncé une vaste campagne consacrée à une contre expertise de toutes les huiles végétales commercialisées sur le triangle national ; avec en perspective des surprises désagréables pour certains  transformateurs des produits oléagineux qui bafouent la règlementation. Toute chose qui aura permis au Dr Jean Blaise Mani, directeur de la certification à l’Anor, de revenir amplement sur le processus de délivrance des certificats de conformité.

Dans le volet réalisations et perspectives, Charles Booto à Ngon a annoncé, pour 2017, l’opérationnalité du laboratoire de l’ANOR. La première phase des travaux consacrés au gros œuvre de l’ouvrage est déjà livrée. De l’avis des dirigeants de cette entreprise, il ne resterait plus qu’à l’équiper et former le personnel à l’utilisation des outils qui y seront installés. Lesdits travaux sont effectués par une entreprise de droit Camerounais avec le soutien technique et financier de l’Union Européenne et l’ONUDI. L’autre chantier en cours d’exécution concerne l’évaluation de la conformité de toute marchandise avant embarquement. Les maitres mots étant la santé et la sécurité des consommateurs.

Liste des entreprises ayant obtenu au moins un Certificat Produit au cours de l’annĂ©e 2013

Mis en ligne le 26 DĂ©c 2013

Liste des entreprises ayant obtenu au moins un Certificat Produit au cours de l’annĂ©e 2013…

Lire la suite »

Les Administrateurs adoptent le budget 2017 de l’ANOR

Mis en ligne le 04 Jan 2017

Il s’équilibre en recettes et emplois Ă  la somme de 4 milliards 623 millions 755 Fcfa et connait une diminution de plus de 20% par rapport…

Lire la suite »

Mise en œuvre du PECAE : Le premier certificat de conformité remis à la société SIPAL

Mis en ligne le 03 Oct 2016

C’était le 30 septembre 2016 Ă  Douala au cours d’une cĂ©rĂ©monie prĂ©sidĂ©e par M. Charles Booto Ă  Ngon, le Directeur GĂ©nĂ©ral de l’Agence des No…

Lire la suite »


© Copyright 2018 - ANOR