Jeu 17 Janvier 2019 - 00:00:00








Femmes et Normalisation : La Cellule Nationale lance ses activités à Yaoundé
Mis en ligne le 19 DĂ©c 2017 par, Administrateur

C’était le 06 décembre 2017 sous la présidence du Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille Mme Marie Thérèse Abena Ondoa. Installation des membres du bureau de l’unité opérationnelle du projet, première session du comité de pilotage et tenue d’un atelier de sensibilisation sur l’importance des normes et de la qualité auront constitué le nœud des activités qui se sont achevées le 07 décembre 2017.

Trois grandes articulations auront ponctué la première journée de lancement des activités de la Cellule « Femmes et Normalisation » du Cameroun. Il y a préalablement eu, de manière générale, la présentation du projet en lui-même faite par Mme Marie Claude DROUIN, Secrétaire Général du Réseau Normalisation et Francophonie et soutien technique de l’Anor dans la mise en œuvre du projet. Elle s’est également attardée sur le processus qui guide la création des Cellules Nationales Femmes et Normalisation dans les pays africains qui ne sont malheureusement pas nombreux à s’être lancé dans cette aventure. Occasion donnée pour l’orateur de féliciter le Cameroun  qui est très avancé dans l’exécution des différents chantiers qui mène vers l’effectivité du projet. Il faut préciser que le Réseau Normalisation et Francophonie, RNF, est présente dans 27 pays et offre des actions diversifiées pour renforcer la capacité des acteurs de la Francophonie à participer aux activités de la normalisation et à utiliser les normes comme outils de développement économique durable.

L’intervention de la Représentante de l’Organisation Internationale de la Francophonie a été suivie par celle de M. Eric Engolo sur la présentation du projet «Femmes et Normalisation» et la création de la Cellule Nationale Femme et Normalisation  du Cameroun. Il ressort de son exposé que cette cellule a déjà mené plusieurs activités pour assurer son implantation et que son objectif principal reste la promotion de la normalisation auprès du genre féminin dans tous les domaines d’activités. Il est surtout question ici de faire savoir aux femmes que, grâce aux normes, elles peuvent uniformiser et optimiser la qualité de leurs produits.

S’adressant aux membres de la Cellule Nationale Femmes et Normalisation du Cameroun, le Directeur Général de l’ANOR, M. Charles BOOTO à NGON, a déclaré que leur installation est l’aboutissement opérationnel du projet. Ils auront donc, chacun, un rôle déterminant à jouer pour sa parfaite réussite. Le patron de l’Anor est ensuite revenu sur les missions du Comité de Pilotage. Parmi celles-ci, les plus capitales seront la recherche des financements nécessaires pour l’exécution des activités du projet ; et ensuite la force des propositions pouvant contribuer à l’amélioration de la compétitivité des femmes entrepreneures à l’aide des normes et de la qualité. Et pour y parvenir, a conclu M. Charles BOOTO à NGON, la collaboration et l’ouverture d’esprit seront les clés de la réussite.

Pour boucler le bal des allocutions, le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille a délivré son message. Pour mieux gérer les obstacles qui constituent un important frein au développement des entreprises créées et gérées par les femmes, Mme Marie Thérèse ABENA ONDOA  a recommandé à ces dernières d’être très impliquées dans le projet en vue d’atteindre le seuil de la compétitivité dans leur rôle d’acteurs incontournables pour la réduction de la pauvreté en milieu rural et urbain.

Dans le prolongement de cette première journée de lancement des activités de la Cellule Nationale « Femmes et Normalisation », un atelier de sensibilisation s’est tenue le 07 décembre 2017. Elle portait sur « l’importance des normes et de la qualité comme facteurs clés de la compétitivité de l’entrepreneuriat féminin. » La cérémonie d’ouverture était présidée par Mme Chantal ANDELY, Directeur général Adjoint de l’Agence des Normes et de la Qualité.

Ce qu’il faut retenir de son intervention, c’est cet appel lancé à l’endroit des femmes entrepreneurs afin qu’elles mobilisent leurs différents réseaux pour une participation actives à toutes les activités qui seront conduites par la Cellule « Femmes et Normalisation » ; et l’atelier dont elle préside l’ouverture est la première du genre.

Au total, trois sessions de formation  ont été délivrées aux participantes. Elles portaient tout à tour sur : l’entrepreneuriat féminin au Cameroun, la réponse gouvernementale à la problématique de cet entrepreneuriat et enfin les objectifs et les actions du CNFN-Cameroun.

Au terme de cet atelier, les recommandations suivantes ont été formulées :

  • L’implication dans les différentes activités
  • L’adhésion massive pour l’effectivité de l’autonomisation de la femme
  • La recherche des partenaires techniques et financiers

Le projet « Femmes et Normalisation » est une initiative du Réseau Normalisation et Francophonie, RNF, qui dans sa phase pilote, a sollicité l’appui des Organismes Nationaux de Normalisation de l’espace francophone, parmi lesquels l’ANOR, pour son lancement avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’OIF.

Technologies et Normes en Afrique

Mis en ligne le 17 Jui 2013

La présente communication est faite à l’occasion de la célébration le 19 juin 2013 de la 1ère Journée Africaine de Normes sur le thème «Célé...

Lire la suite »

39ème Assemblée Générale de l’ISO : L’ANOR au parfum de la normalisation internationale

Mis en ligne le 07 Oct 2016

Du 09 au 14 septembre 2016, une dĂ©lĂ©gation de l’Agence des Normes et de la QualitĂ© (ANOR) conduite par son Directeur GĂ©nĂ©ral a pris part…

Lire la suite »

Le CMPA se concerte à Yaoundé

Mis en ligne le 31 AoĂ» 2017

Le ComitĂ© Miroir sur les Produits Alimentaires (CMPA) a tenu sa première rĂ©union le 20 juillet 2017 Ă  YaoundĂ©. Les travaux qui avaient pour…

Lire la suite »


© Copyright 2019 - ANOR