Sam 24 Juin 2017 - 00:00:00







L’ANOR et le Ministère du Tourisme liés par une Convention
Mis en ligne le 01 Avr 2015 par, Administrateur

Elle a été signée le 27 mars 2015 à Yaoundé. Objectif : améliorer les produits et services touristiques et des loisirs.

C’est l’hôtel réservé à la représentation nationale qui a servi de cadre à cette importante cérémonie. Importante parce que le Cameroun dispose d’un énorme potentiel touristique qu’il faut transformer en véritables filières de croissance grâce à la normalisation et à ses activités connexes. Aussi vrai que le Cameroun avait besoin de ce document conventionnel pour relever le défi des déferlements touristiques que réservent les Coupes d’Afrique des nations de football qu’organisera le Cameroun en 2016 et 2019.

Pour le Ministre d’Etat Bello Bouba Maïgari dont le département Ministériel est la toute première administration  centrale à se plier à cette impérieuse nécessité de modernité, l’objet de ce partenariat est l’élaboration des normes et l’évaluation de la conformité dans le domaine du tourisme et des loisirs au Cameroun, dans le dessein de promouvoir la culture de la normalisation  et partant celle de l’amélioration de la qualité des services.

Contribution des normes

Charles Booto à Ngon, le Directeur Général de l’Agence des Normes et de la Qualité, est pour sa part convaincu que les normes peuvent contribuer efficacement à développer l’offre touristique grâce à la mise en conformité de l’offre hôtelière et d’un classement conséquent, à l’amélioration de l’accueil, à une organisation respectueuse des normes de sécurité et environnementales des circuits touristiques, au respect des exigences de la sécurité alimentaire des touristes et à l’application rigoureuse des normes de gestion de la qualité.

Au regard des multiples attentes et d’autres exigences fortes exprimées par les touristes, opérateurs économiques et grands voyageurs du monde, il fallait normaliser les activités du tourisme et des loisirs. Une normalisation qui, selon le Ministre d’Etat Bello Bouba, doit porter sur la construction, l’aménagement, la réhabilitation, l’exploitation et le service.

Et Comme l’a recommandé le directeur général de l’ANOR, il reste maintenant au Comité conjoint Mintoul-ANOR de suivi de la mise en œuvre de cette Convention mis en place ce même 27 mars 2015, à ne ménager aucun effort pour assurer le plein succès à cet arrimage à la modernité que véhicule la normalisation.

Il faut dire que l’activité touristique est la principale source de revenus dans certains pays dans le monde. Dans le monde entier, elle représenterait 5% du PIB ; 6,1 % des emplois ; et 9,4 % de l'investissement ces dernières années.

La cérémonie de signature de cette convention s’est déroulée en présence de deux grands opérateurs dans cette filière en l’occurrence le Prince Emmanuel Ngassa Happi et Mme Leuwat. Les proches collaborateurs du Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs et ceux du Directeur Général de l’ANOR assistaient également à la signature de cette convention.

 

Discours du Directeur Général de l'ANOR

Charles Booto à Ngon : « Les activités de normalisation sont encore embryonnaires en Afrique »

Mis en ligne le 28 Nov 2016

L’intĂ©gralitĂ© du discours prononcĂ© par le Directeur GĂ©nĂ©ral de l’Agence des Normes et de la QualitĂ© Ă  l’occasion de l’ouverture des travaux…

Lire la suite »

LABORATOIRE NATIONAL DE METROLOGIE : L’Union Européenne visite le chantier

Mis en ligne le 01 Juin 2016

Le deuxième palier des travaux de construction de l’immeuble siège du Laboratoire National de MĂ©trologie est dĂ©sormais franchi. Cette second…

Lire la suite »

Promotion de la normalisation, L’ANOR prépare la SENAQ 2015

Mis en ligne le 23 Avr 2015

Plus de 500 opĂ©rateurs Ă©conomiques attendus Ă  cet Ă©vĂ©nement majeur, vĂ©ritable porte ouverte Ă  l’intĂ©gration des normes et standards internat…

Lire la suite »


© Copyright 2017 - ANOR