Dim 17 Novembre 2019 - 00:00:00








Le Cameroun est nommé coordonnateur pour l’Afrique des activités du Codex Alimentarius
Mis en ligne le 07 Jui 2011 par, Administrateur
La Commission du Codex Alimentarius du Programme FAO/OMS des normes alimentaires, qui s’est réunie en session depuis lundi dernier à Genève a officiellement nommé le Cameroun en qualité de coordonnateur de ses activités pour l’Afrique. Le Cameroun succède ainsi au Ghana et doit exercer un mandat de deux ans renouvelable une fois. Le nouveau coordonnateur du CCAFRICA, Mr Booto à Ngon Charles, Directeur Général de l'Agence des Normes et de la Qualité qui conduit la délégation camerounaise à Genève a déclaré aujourd’hui que cette nomination est un honneur fait au Cameroun, leader en matière de développement de la normalisation et particulièrement la normalisation alimentaire en Afrique centrale, traduisant ainsi la volonté du Gouvernement de la République du Cameroun d’asseoir une politique nationale de normalisation susceptible de répondre efficacement aux attente des populations en matière de sécurité sanitaire des aliments et favoriser également ses exportations agricoles et particulièrement alimentaires. Il est important de noter que cette fonction de coordination va amener le Cameroun à encadrer également la normalisation alimentaire régionale et sous-régionale, encourager la coopération sous-régionale dans ce domaine, faciliter l’accès aux financements et même à développer le tourisme, puisque notre pays va organiser durant son mandat deux sessions ordinaires du CCAFRICA et d’autres réunions extraordinaires qui verront la participation de plus de 50délégations des pays africains et plus d’une dizaine d’observateurs des organisations internationales. Cependant pour parvenir à ces résultats, il est indispensable que des ressources aussi bien humaines, matérielles que financières soient allouées aux structures mises en place à cet effet, constate M Booto qui conclut en affirmant que « La communauté internationale en général et la communauté africaine en particulier attendent beaucoup du Cameroun pour le développement du plan stratégique du Codex Alimentarius pour l’Afrique ». La Commission du Codex Alimentarius a été créée en 1963 par la FAO et l'OMS afin d'élaborer des normes alimentaires, des lignes directrices et d'autres textes, tels que des Codes d'usages, dans le cadre du Programme mixte FAO/OMS sur les normes alimentaires. Les buts principaux de ce programme sont la protection de la santé des consommateurs, la promotion de pratiques loyales dans le commerce des aliments et la coordination de tous les travaux de normalisation ayant trait aux aliments entrepris par des organisations aussi bien gouvernementales que non gouvernementales. Le Codex Alimentarius est ni plus ni moins que la bible des normes alimentaires internationales. Des normes volontaires, mais auxquelles la plupart des pays se plient, car elles prennent souvent force de référence dans les litiges commerciaux.

5ème concours continental de dissertation sur la normalisation : Résultats des présélections nationales

Mis en ligne le 05 Avr 2018

CLASSEMENT DES PRESELECTIONS NATIONALES DU 5ème CONCOURS CONTINENTAL DE DISSERTATION SUR LA NORMALISATION…

Lire la suite »

Atelier d’informations sur le PECAE : Charles Booto à Ngon sensibilise les membres de la Chambre de Commerce

Mis en ligne le 30 AoĂ» 2016

Le Directeur GĂ©nĂ©ral de l’Agence des Normes et de la QualitĂ© a effectuĂ© une descente sur le terrain dans la capitale Ă©conomique, Douala…

Lire la suite »

Campagne d’information sur le PECAE : L’ANOR dépose ses valises au GICAM

Mis en ligne le 30 AoĂ» 2016

Il Ă©tait question de sensibiliser les gros importateurs de la ville de Douala et la grande famille du Groupement Inter-patronal du Cameroun…

Lire la suite »


© Copyright 2019 - ANOR