Lun 18 DĂ©cembre 2017 - 00:00:00







Le Directeur Général de l’ANOR rencontre les organisations patronales
Mis en ligne le 19 AoĂ» 2016 par, Administrateur

C’était le 10 août 2016 à Douala la capitale économique. Le Programme d’Evaluation de la Conformité Avant Embarquement des marchandises importées en République du Cameroun, le PECAE, était au menu des échanges.

Face aux représentants du Gicam, du Syndustricam, du Mecam et d’autres opérateurs économiques, le Directeur Général de l’Agence des Normes et de la Qualité a établi le constat suivant : certains produits importés ou fabriqués au Cameroun ne respectent pas les normes même si celles-ci sont rendues d’application obligatoire. Pour protéger les consommateurs, le gouvernement a pris ses responsabilités en engageant une réforme majeure de la politique nationale d’importation des marchandises. Il s’agit du PECAE.

Après avoir présenté à l’assistance les deux partenaires techniques chargés de sa mise en œuvre, en l’occurrence, la Société Générale de Surveillance (SGS) et Intertek, Mr Charles Booto a Ngon a demandé à tous les chefs d’entreprises de prendre leurs responsabilités en adhérant massivement à ce nouveau programme dont ils sont les premiers concernés.

A cet effet, L’ANOR délivrera des certificats de conformité obligatoire préalable au dédouanement des marchandises. Ces documents seront délivrés sur la base des activités d’évaluation de la conformité des marchandises à destination du Cameroun. C’est pour cette raison que le Directeur Général de l’ANOR a salué la présence massive des opérateurs économiques matérialisant ainsi l’intérêt qu’ils accordent quant  à la nécessité de garantir la qualité des produits importés en République du Cameroun.

Des exposés sur la présentation de l’ANOR, les principes généraux du PECAE et la procédure de certification des produits soumis au PECAE, 123 au total pour cette phase pilote, ont constitué la deuxième articulation de cette réunion d’information. Ce qu’il faudra surtout retenir de ces présentations est que ce nouveau programme sera mis en œuvre sans préjudice des attributions des prérogatives dévolues aux ministères techniques et administrations sectorielles en matière de contrôle des produits importés au Cameroun.

En outre, l’importateur a l’obligation d’informer son fournisseur sur les exigences relatives au programme et son caractère obligatoire. La procédure est initiée par l’importateur via le site web de l’ANOR : www.anorcameroun.info/pecae, à partir duquel il pourra choisir l’un des organismes d’évaluation de la conformité mandaté.

Au cours des échanges, les préoccupations des représentants des organisations patronales ont tourné autour des délais de délivrance du certificat de conformité, des marchandises qui arriveraient en territoire camerounais sans certificat de conformité, du coût des évaluations, du rôle de la SGS et d’Intertek, de la sensibilisation des différentes parties prenantes pour ne citer que celles-là. Toutes ces questions ont reçu des réponses satisfaisantes pour une bonne compréhension du PECAE.

Dans son mot de clôture, le Directeur General de l’ANOR, M. Charles Booto à Ngon, a une fois de plus remercié les uns et les autres pour  leur participation avant de faire d’autres annonces : le PECAE fera l’objet dans les tout prochains jours d’une vaste campagne d’information et de sensibilisation, les représentations diplomatiques dans les pays d’importation seront également outillées sur ce nouveau programme.

3ème édition de la Semaine Nationale de la Qualité, Charles BOOTO à NGON face à la presse

Mis en ligne le 22 Mar 2016

Le Directeur Général de l’Agence des Normes et de la Qualité, ANOR, a rencontré le lundi 21 mars 2016 dans un hôtel de la place à Yaoundé...

Lire la suite »

SENAQ 2016 : Mot de clôture du Minmidt représentant le Premier Ministre

Mis en ligne le 28 Avr 2016

Nous voici arrivĂ©s au terme des importants travaux et des festivitĂ©s autour desquels s’est articulĂ© le dĂ©roulement de la SENAQ 2016. Au nom…

Lire la suite »

Choix stratégiques 2013 de l’ANOR

Mis en ligne le 06 AoĂ» 2013

Le Cameroun, sur le plan macroéconomique, a des agrégats au vert. La croissance est au dessus de 5%, pour un taux d’inflation inférieur à 3%...

Lire la suite »


© Copyright 2017 - ANOR