Dim 15 Juillet 2018 - 00:00:00







Modernisation du service public : Une norme pour améliorer la qualité des services
Mis en ligne le 09 Mai 2018 par, Administrateur

De son nom de baptême "Norme de qualité des services au sein des administrations publiques", la NC 1756 ambitionne de redorer l'image écornée du service public au Cameroun. Son contenu a été présenté le 03 mai 2018 à Yaoundé lors d'un séminaire de sensibilisation présidé par le ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement Technologique M. Ernest Ngwaboubou.

Laxisme, corruption et accueil mitigé des usagers. C'est du moins la perception que l'opinion nationale et internationale se fait du service public au Cameroun. Aux fins d'envisager une amélioration de la qualité du service au sein des administrations publiques et réconcilier l'usager et l'agent public, l'Agence des Normes et de la Qualité a mis en place le 23 juillet 2015 un Comité Technique autour de la triptique Administration-Education et Formation présidé par le ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative. L'un des résultats majeurs auxquels sont parvenus les membres de ce Comité aura été l'homologation de la Norme Camerounaise NC 1756 relative à la qualité de service au sein des administrations publiques au Cameroun.

De l'avis du Directeur Général de l'Agence des Normes et de la Qualité M. Charles Booto à Ngon, cette nouvelle norme présente l'avantage d'intégrer parfaitement les outils permettant l'amélioration durable de la qualité de service, y compris la responsabilisation de chaque acteur public dans la conduite des changements qui pourraient se révéler nécessaires. Il s'agit en effet d'une norme qui favorise la pérennité du travail de l'agent public et offre aux usagers la qualité des services qui leur sont rendus.

De son côté, le Ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement Technologique M. Ernest Ngwaboubou estime que la norme 1756 est un référentiel fédérateur qui participe effectivement et efficacement à l'amélioration de la qualité des services publics. Sa mise en place marque un tournant significatif dans la qualité de l'accueil des usagers dans les administrations publiques et permettra par ailleurs d'initialiser les bonnes pratiques managériales au sein des services de l’État.

A en croire le Minmidt, la NC 1756 est un outil d'espoir qui soutiendra durablement la mise en place de nouvelles dynamiques pour rendre le service public plus accessible, plus visible, plus sûr, plus rigoureux, plus transparent et plus fiable. Rendue d'application obligatoire, cette norme permettra de lutter efficacement contre la corruption, aidera à l'amélioration du climat des affaires et contribuera significativement à l'amélioration du système des marchés publics au Cameroun.

De ce qui précède, il apparait clairement qu'au-delà de la sensibilisation et de la formation des formateurs appelés à implémenter cette nouvelle vision du gouvernement, le principal enjeu de ce projet est de disposer d'un cadre permettant le lancement des activités de certification des entreprises publiques Camerounaises à la norme 1756.

Bon à savoir, la Norme au centre des travaux de Yaoundé a été homologuée le 21 avril 2017 par l'Anor. Après sa présentation officielle le 03 mai 2018, l'Agence des Normes et de la Qualité envisage de mener des campagnes de sensibilisation à grande échelle, de formation et de certification des entreprises camerounaises à l'usage de ce nouvel instrument. Reste à espérer que la NC 1756 parviendra à bousculer les habitudes et mentalités dans un contexte où elles ont naturellement la peau dure.

Loi N°96/117 du 5 Août 1996 relative à la Normalisation

Mis en ligne le 12 AoĂ» 2013

Loi N° 96/117 du 5 AoĂ»t 1996 relative Ă  la Normalisation…

Lire la suite »

3ème Session du Comité Qualité : La Direction des Normes sur la voie de la certification à la norme ISO 9001

Mis en ligne le 14 Juin 2016

Après la tenue des deux premières sessions du Comité Qualité, la troisième s’est tenue le 03 juin 2016 à Yaoundé...

Lire la suite »

Elaboration des normes : Les produits alimentaires préoccupent les membres du CMPA

Mis en ligne le 05 Jan 2017

RĂ©unis pour la troisième fois Ă  YaoundĂ© le 15 dĂ©cembre 2016, les membres du ComitĂ© Miroir sur les produits alimentaires, CMPA, ont pris un…

Lire la suite »


© Copyright 2018 - ANOR