Lun 18 DĂ©cembre 2017 - 00:00:00







Travaux de construction du Laboratoire régional de métrologie : Visite guidée dans un chantier en pleine expansion
Mis en ligne le 17 Sep 2015 par, Administrateur

Le tout premier Laboratoire Régional de Référence en Métrologie pour l’Afrique Centrale est en cours de construction au quartier Dragages de Yaoundé, par l’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR). Il sera opérationnel en 2017 pour répondre aux nombreux besoins de plusieurs pays africains de la sous-région. Selon l’expert technique international, Jean Yves ARRIAT, aucun bâtiment aux caractéristiques techniques similaires n’a été construit en Afrique Centrale jusqu’à présent.

C’est pour présenter à la presse nationale l’intérêt cette technologie et les contours du projet que l’établissement public, dirigé par Charles Booto à Ngon, a réuni les journalistes sur le site des travaux, dans le cadre d’un point de presse, avec comme principal intervenant Jean-Yves ARRIAT.

Initié conjointement à l’origine par l’Union Européenne et l’Organisation des Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) le projet, désormais porté par l’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR) et financé sur fonds publics camerounais, est réalisé dans le strict respect du code des marchés publics. Ce qui témoigne de la détermination du Gouvernement de doter le Cameroun d’un outil aussi complexe.

Le bâtiment est conçu et réalisé pour être protégé contre tout ce qui peut fausser les résultats des étalonnages : les variations de température, les vibrations, les perturbations électromagnétiques, les poussières, l’humidité. A cette fin, les fondations ont été entourées de cuivre pur et les dalles de sol en béton contiennent des plaques de mousse antivibratoire, toute dernière technologie du genre importée d’Allemagne ; les murs extérieurs sont en double paroi avec fond de lame pour une meilleure isolation ; les fenêtres non ouvrantes seront en double vitrage avec traitement anti rayons ultra violet ; de nombreuses pièces seront climatisées 24h/24 et 7/7 jours à plus ou moins 1 ou 2 degrés Celsius selon un procédé qui ne permet pas de courant d’air.

Les études de cette petite merveille de technologie ont été menées par un bureau d’études camerounais encadré par l’expert technique international, Jean-Yves Arriat. Sa construction est également réalisée par une entreprise camerounaise. L’ensemble faisant l’objet d’un suivi rigoureux par un ingénieur des marchés relevant du ministère des Marchés publics.

Ce joyau technologique concerne uniquement les étalonnages d’appareils de mesure et non les essais qui feront l’objet d’un nouveau projet. Au-delà du prestige que donne cette infrastructure à notre pays, sa mise en service permettra :

  • Sur le plan économique, l’amélioration de la compétitivité de nos entreprises à moindre coût, car elles n’auront plus à réaliser leurs étalonnages à l’étranger ;
  • Sur le plan social, une meilleure protection des consommateurs grâce une meilleure maîtrise des mesures ;
  • Sur le plan international, une parfaite intégration au système mondial de métrologie, en ce sens que les mesures faites au Cameroun auront la même signification dans tous les pays.

Usage des codes-barres : L’ANOR sensibilise les PME camerounaises

Mis en ligne le 27 Avr 2017

Une journĂ©e d’informations couplĂ©e Ă  un sĂ©minaire de formation. C’était du 19 au 21 avril 2017 Ă  Douala. Plus d’une centaine d’entreprises…

Lire la suite »

LA CARAVANE SENAQ 2013

Mis en ligne le 01 Oct 2013

La caravane mobile SENAQ 2013 a pour objectif principal la sensibilisation des populations sur les articulations de la SENAQ 2013 afin de le…

Lire la suite »

79ème Assemblée Générale de l’IEC - La participation camerounaise en question

Mis en ligne le 20 Oct 2015

En prĂ©lude Ă  la participation camerounaise Ă  la 79ème AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale de la Commission Electrotechnique Internationale, une sĂ©ance de…

Lire la suite »


© Copyright 2017 - ANOR