Mar 07 Juillet 2020 - 00:00:00








Le Cameroun s’implique dans l’élaboration des normes GTT/MRN
Mis en ligne le 20 Juin 2016 par, Administrateur

C’était du 16 au 18 mai 2016 au cours de la première réunion du Groupe de Travail Technique chargé de l’élaboration du Mécanisme Régional d’Harmonisation des Normes GTT/MRN, organisée à Libreville (Gabon).

La concertation regroupait tous les pays de la zone CEMAC impliqués dans le Programme PIQAC (Programme Infrastructure Qualité de l’Afrique Centrale), à savoir : le Cameroun, la République de Centrafrique, le Congo, le Gabon, le Tchad, ainsi que deux pays de la zone CEEAC : la République Démocratique de Congo et Sao Tome et Principe. On notait également la présence d’un représentant de la Commission de la CEMAC et un expert ONUDI.

Le Cameroun était représenté par Mme NOAH Nathalie Sarah Biloa, Directeur des Normes / ANOR. Cette présente qui n’était pas gratuite répondait à un certain nombre de préoccupations :

  • participer à l’élaboration des textes techniques qui régiront la mise sur le marché de produits dans le respect de l’engagement du principe de libre-circulation entre les pays de la zone CEMAC, tout en garantissant le plus haut niveau commun possible de sécurité et de qualité ;
  • échanger avec les pays de la zone CEMAC présents sur la normalisation.

A l’issue de l’examen et de la validation des Termes de Référence du GTT/MRN, l’on a eu droit à deux articulations :

  • La présentation des différents modes d’élaboration de stratégies de normalisation au sein de l’Organisme International de Normalisation  (ISO), du Comité Européen de Normalisation  CEN CENELEC ), de l’Organisme Régional Africain de Normalisation  (ORAN/ARSO) et de l’organisme français de normalisation  (AFNOR), par Madame Florence Nicolas, Expert ONUDI ;
  • La présentation de l’état des différentes économies des pays représentés au sein du GTT/MRN. Cette présentation a donné lieu au recensement des déclinaisons suivantes :
    • Secteurs économiques prioritaires ;
    • ­Thèmes de normalisation prioritaires ;
    • ­Acteurs en capacité de travailler sur les thèmes retenus ;
    • ­Sources de financement possibles ;
    • ­Critères de mesure de succès.

A l’issue des travaux, il a été recommandé au Cameroun de procéder à :

  • L’organisation des rencontres avec des représentants de l’Union Monétaire des Etats d’Afrique de l’Ouest l’UEMOA et de la SADC lors de la prochaine Assemblée Générale de l’ARSO en juin 2016, afin d’échanger sur la stratégie et le mécanisme d’harmonisation des normes régionales ;
  • La facilitation des échanges entre le GTT/MRN et l’ARSO ;
  • La recherche des documents de business model pour accompagner la stratégie de normalisation des pays bénéficiaires.

Le Cameroun admis au statut AFFILIATE PLUS

Mis en ligne le 18 Avr 2018

Le Secrétaire Général de la Commission Electrotechnique Internationale M. Vreeswijk écrit au Directeur Général de l’Agence des Normes et de…

Lire la suite »

L’ARSO lance « ECO MARK AFRICA »

Mis en ligne le 29 Mar 2018

En vue de mettre sur pied le label africain ECO MARK, l’Organisation Africaine de la Normalisation a organisé des séances de renforcement…

Lire la suite »

Réunion de concertation, entre l’ANOR et les structures exerçant dans le secteur des peintures

Mis en ligne le 03 Jui 2018

Le jeudi 21 juin 2018, s’est tenue dans la Salle de conférence de l’Agence des Normes et de la Qualité, Une réunion de concertation, entre…

Lire la suite »


© Copyright 2020 - ANOR